Réservez votre séjour en ligne

Le Parc Naturel Régional du Haut Languedoc

Lieu de protection de la faune et la flore locale, le Parc Naturel Régional (PNR) du Haut Languedoc est également un véritable terrain de loisirs et de découverte pour le visiteur. C’est une fierté pour les habitants des environs qui proposent tout une palette d’activités pour explorer les richesses de ce patrimoine naturel.

Un territoire où la nature règne en maître

Visiter le Parc Naturel Régional du Haut-Languedoc, c’est se laisser aller à la contemplation de ces magnifiques paysages où la roche se mêle à la forêt, elle-même irriguée par de nombreux lacs et cours d’eaux.

En effet, les 5 000 km de cours d’eau qui parcourent le parc offrent au visiteur un paysage luxuriant qu’il peut parcourir à travers ses 1 200 km de sentiers de randonnée, des voies cyclables, 10 sites d’escalades, 4 bases de canoë et de nombreux parcours d’accrobranche…

Ce large choix d’activités permet de profiter de cette nature préservée dont l’homme a su profiter de part, notamment, le développement de stations thermales ou de moulins à eau.

À n’en pas douter, cette sortie au vert est synonyme de découvertes, des merveilles de la nature mais aussi des anciens sites miniers ou même des clairières parsemées de dolmens et menhirs.

LIAUTARD Jean-Pierre - Promenade en forêt dans le secteur du lac du Laouzas

LIAUTARD Jean-Pierre – Promenade en forêt dans le secteur du lac du Laouzas

Une terre d’hommes et d’Histoire

L’Histoire du Haut-Languedoc commence bien avant que celui-ci devienne un Parc Naturel Régional. De tout temps, l’Homme a occupé cette terre aux ressources naturelles incroyables.

La première apparition répertoriée de l’Homme dans la région date de 5 000 ans, alors que celui-ci fuyait le climat hostile des Alpes. À l’époque déjà, le relief et les ressources du Haut-Languedoc en faisait une terre propice à son installation.

L’Histoire réinvestit les lieux, bien des siècles plus tard, lors des conflits religieux opposant les cathares et les protestants au catholicisme, alors dominant en France. Le Haut-Languedoc devint par la suite, pendant la seconde guerre mondiale, une terre de refuge pour les résistants. Ceux-ci profitaient des sentiers abruptes et des forêts denses pour se protéger et s’organiser.

Dès le Moyen-âge, parallèlement aux guerres de religion, le Haut-Languedoc commença à être véritablement exploité par l’homme pour ses ressources en bois, en pierre mais aussi en eau. Au fil des siècles, le territoire à accueilli le développement d’industries perfectionnées dans le domaine du verre et du textile, toujours actives aujourd’hui.

À l’échelle régionale, ces siècles d’Histoire et de présence humaine eurent évidemment un impact sur l’organisation territoriale. C’est pour promouvoir cet héritage que le Parc Naturel Régional du Haut-Languedoc s’est muni d’un espace musée, proposant des expositions et témoignages de ces différentes époques. Une visite incontournable pour comprendre le fonctionnement du parc dans son intégralité.

PNR Haut Languedoc - Source : parc-haut-languedoc.fr

PNR Haut Languedoc – Source : parc-haut-languedoc.fr

Les richesses gastronomiques locales

Au-delà de la protection de la faune et de la flore, le PNR du Haut-Languedoc s’engage dans la gestion raisonnée de ses ressources par les agriculteurs et éleveurs locaux.

C’est dans cet esprit que le label “Produits du Parc Régional du Haut-Languedoc” a été mis en place. Il valorise les productions locales, mais aussi le partage et la transmission, à travers l’accueil et la sensibilisation des visiteurs.

Grâce à cela, on peut goûter et en apprendre plus sur la culture durable des châtaignes, olives, cerises, pommes, poires ainsi que des plantes médicinales. Les éleveurs d’abeilles, de moutons, d’agneaux, de bovins ou même de truites ne sont pas en reste et ont plaisir à accueillir le visiteur et lui faire découvrir les secrets de ces élevages…

Vous l’avez compris, le Parc Naturel Régional du Haut-Languedoc est une terre d’exception qui regorge de trésors. Il ne tient qu’à vous de les découvrir lors d’un séjour dans le Tarn!